ii
Electrobroche Concept Réparateur agréé Kessler
L’entreprise située dans le Pas-de-Calais a annoncé, en mars, être devenue le réparateur agréé pour la France des broches du fabricant allemand.

Le partenariat a été signé durant le salon Global Industrie, qui se tenait à Lyon du 5 au 8 mars. Ainsi, Electrobroche Concept est devenu réparateur agréé pour la France des broches du fabricant allemand Kessler.

Pour sa directrice générale Fanny Philippe, cet accord commercial signifie que le spécialiste de la maintenance de broches et d’électrobroches de tous types et de toutes marques pourra proposer des réparations de qualité certifiées par Kessler, avec des pièces détachées d’origine, selon les procédures du constructeur.

« Avec une garantie pièces et main d’œuvre de douze mois, sans limitation d’heure », tient-elle à préciser, tout en soulignant que « Franz Kessler est le premier plus gros fabricant de broches au monde ».

La marque de Bad Buchau (Bade-Wurtemberg) fabrique 12 000 broches par an.
Pour François-Xavier Lanoy, directeur commercial d’Electrobroche Concept, ce partenariat s’étend sur l’ensemble du territoire français, « quelle que soit la marque de la machine, le modèle de la broche, la technologie, dès lors qu’il s’agit d’une broche Kessler, nous sommes réparateurs autorisés officiels ».

Et d’ajouter qu’Electrobroche Concept est « la seule entreprise autorisée à intervenir sur ces broches-là, à obtenir les plans, les formations, et toutes les procédures de réparation ».

Logo Kessler

Intervention sur place

L’entreprise située à Nœux-les-Mines (Pas-de-Calais) est également capable d’intervenir chez le client, en France comme en Belgique, pour réaliser la dépose et la repose des broches.

« S’il y a un problème sur une machine, de vibration, de bruit, d’usure prématurée, par exemple, nous sommes en mesure d’envoyer une équipe d’experts pour établir un diagnostic et lancer une réparation. Nous pouvons également nous appuyer sur Kessler si le problème devait être plus grave », explique M. Lanoy. Electrobroche Concept dispose également de moyens internes pour procéder à des analyses plus approfondies.

« L’objectif est de proposer une réparation au bon prix, au bon délai, avec une garantie constructeur Kessler, tout en étant un acteur de proximité », souligne Mme Philippe. « Nous sommes, d’une certaine manière, la prolongation du bras de Kessler, en France, poursuit François-Xavier Lanoy. Le leitmotiv, c’était de dépanner le client rapidement, en lui proposant un service de qualité.

Et de remonter aussi les informations au constructeur, qui pourra amener des plans d’action, de fiabilisation, d’amélioration, si jamais il y avait lieu d’en faire. »
« Cela fait deux ans que nous préparons ce partenariat, enchaîne Fanny Philippe. C’est beaucoup de confiance qui s’est installée entre Electrobroche Concept et Kessler. Beaucoup d’apprentissage de l’un par rapport à l’autre. » « Nous concrétisons tout cela, aujourd’hui, lors du salon Global Industrie à Lyon, par une signature.

Nous sommes très fiers de représenter Franz Kessler », affirment tout sourire Fanny Philippe et François-Xavier Lanoy.

95 ans d’expérience

Fondée en 1923 par Franz Kessler, l’entreprise a capitalisé son savoir-faire pour devenir le premier fournisseur de broches motorisées, mais aussi de têtes à deux axes à entraînement direct et de tables rotatives basculantes pour l’industrie des machines-outils.
Fort d’une expérience de plus de 95 ans, le groupe Kessler privilégie le développement et l’optimisation « en permanence » de ses produits. La gamme couvre « un large éventail de secteurs, de processus et d’applications », signale le constructeur allemand. « L’étroite collaboration avec nos clients reste notre priorité », poursuit Kessler, dont la vaste gamme de produits, allant des broches de haute technologie, des têtes à deux axes, des tables rotatives et rotatives basculantes aux moteurs et systèmes d’entraînement direct, lui permet de réaliser des solutions sur mesure avec « rapidité et flexibilité ».
Division de SMG Machines-outils, Electrobroche Concept est notamment reconnue dans la réparation d’électrobroches à grande vitesse de rotation et à forte puissance destinées à l’usinage grande vitesse (UGV), « qu’elles soient européennes ou asiatiques », précise l’entreprise pas-de-calaisienne, qui dispose d’un important stock de pièces détachées. Ce qui lui permet de répondre à la réparation de tous types de broches et d’électrobroches, et de réduire les délais de réparation.
Fondée en 1986, également dans le Pas-de-Calais, la Société Mécanique de la Gohelle (SMG) est spécialisée dans l’étude, la construction et la modernisation de machines spéciales et plus particulièrement des machines de rectification et de superfinition. Les deux entités ont intégré, il y a un an, le groupe haut-savoyard Pracartis, dont la volonté est de proposer des solutions globales d’usinage. « Pracartis, tout en nous laissant une totale autonomie, va permettre à Electrobroche Concept et SMG de se renforcer et de compléter l’offre de l’entreprise, avait déclaré Fanny Philippe, dans les colonnes de Machines Production. Cette intégration a été une réussite, c’est un beau challenge et la motivation est au rendez-vous pour l’ensemble du personnel. »